Maitre Betty RYGIELSKI, Cabinet d'Avocat

Allocations familiales

A partir du 1er juillet 2015, près d'une famille sur dix sera concernée par la réforme sur les allocations familiales. En effet, un décret publié au 5 juin 2015 est venu fixer le barême des allocations familiales et de la majoration pour âge dont le montant variera en fonction des revenus du ménage, alors qu'auparavant seul le nombre d'enfants était pris en compte dans ce calcul. Les ménages dont les revenus seront supérieurs à 55 950 euros seront directement touchés par cette réforme. 

 

 


Volonté de l'enfant

La Cour de cassation, par un arrêt du 28 mai 2015, a réaffirmé le principe selon lequel l'exécution du droit de visite et d'hébergement dont bénéficie l'un des parents sur son enfant ne peut pas être subordonnée à la volonté de l'enfant. 


Betty RYGIELSKI
AVOCAT AU BARREAU DE VALENCIENNES

3 rue des Sayneurs
59300 VALENCIENNES - NORD

        Tél. 03 27 09 15 14 / Fax.03 27 25 94 98

Droit des victimes - Avocat à Valenciennes dans le Nord près de Lille

Avocat à Valenciennes, j'exerce aussi mon activité dans le droit des victimes afin de protéger toute personne ayant subi personnellement ou par ricochet un dommage.
  
Ce dommage peut résulter d'une infraction pénale commise par une tierce-personne.
 
Ce pan de mon activité peut être en lien avec mon autre activité dominante, qu'est le droit de la famille : la vie de couple est parfois emprunte de violences, amenant l'un ou l'autre des époux ou concubins à déposer plainte contre son conjoint pour violences conjugales.
 
Etre épaulé par un avocat dans ce moment difficile psychologiquement est impératif afin d'appréhender toutes les conséquences d'une telle démarche, en termes de peines susceptibles d'être prononcées par un Tribunal mais également d'indemnisation envisageable.

Il arrive aussi parfois qu'une personne puisse, en dehors de toute infraction, être responsable d'un dommage causé à autrui.

Devant le Tribunal correctionnel, le Juge des enfants, le Tribunal pour enfants, la Commission d'Indemnisation des Victimes d'Infractions (CIVI), le Service d'Aide au Recouvrement des Victimes (SARVI), le Tribunal de Grande Instance, le Tribunal d'instance ou le Juge de proximité, j'obtiens la juste indemnisation des victimes que je défends.

Si tel est son unique souhait, je me contente de porter la parole de la victime devant la juridiction compétente, sans solliciter d'indemnisation ou en la limitant à 1 euro symobolique.

Plus souvent, j'évalue avec la victime son préjudice, en fonction des faits qu'elle a subis mais également des répercussions que ces faits ont eues ou auront sur son avenir.


L'expertise médicale est parfois nécessaire pour me permettre de chiffrer, le plus exactement possible, les conséquences physiques des faits subis par mes clients. Dans ce cas, il m'arrive de conseiller à mon client de se faire assister par un médecin-conseil qui préservera ses intérêts.

Si devant certaines de ces juridictions, la représentation par avocat n'est pas obligatoire, j'attire votre attention sur le caractère technique de ce type de procédure. Ne se découvre pas avocat qui veut.

N'hésitez pas à me contacter pour avoir davantage d'informations sur le droit des victimes, via le formulaire de contact ou par téléphone au 03.27.09.15.14.

Je suis située proche d'Anzin, Raismes, Bruay sur l'Escaut, Condé sur l'Escaut, Vieux-Condé, Saint-Amand-les-Eaux dans le Nord